logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/01/2010

LE GUI

Le baiser sous le gui

Le gui est le symbole de l'immortalité... Peut-être parce qu'il reste vert. Pour les druides (prêtres Celtes), c'était le remède universel, la plante sacrée. Ils croyaient qu'il poussait sur les chênes grâce à une main divine.


Sa floraison a lieu en hiver et tombe au moment idéal pour les fêtes de Noël. Quand les druides le brûlaient en hommage aux divinités, ils en distribuaient aux assistants qui le suspendaient à leur cou en guise de protection, ou à l'entrée de leur maison... Ainsi, quand ils accueillaient des invités, ils les embrassaient dessous pour leur porter bonheur.




Lorsque l'Eglise installa Noël à la place de la fête païenne du " Sol Invictis " (au IVe siècle), le gui fut évincé pour cause de lien avec ce rite païen. Et c'est le houx qui fut imposé à la place. Mais la tradition du gui ne fut pas stoppée pour autant, et aujourd'hui on s'embrasse toujours sous le gui, synonyme de porte-bonheur à Noël. Selon la tradition, quand le chef des druides coupait le gui avec sa serpe en or, il le recueillait dans un drap blanc en prenant bien soin qu'il ne touche pas terre et le trempait dans l'eau lustrale.

De nos jours, suspendu à un lustre, il fait partie de l'ornement où l'on s'embrasse à Noël ou le Jour de l'An à minuit. Tout comme le gui, le houx est synonyme d'immortalité. La tradition remonte probablement aux Romains. Il était placé devant les églises puis emporté dans les maisons des paysans pour les protéger de la foudre et des sortilèges.

Selon une ancienne légende galloise, la tradition du baiser sous le gui remonterait au roi Gwydyr. Ses trois filles étaient toutes fiancées. Leurs compagnons devant partir à la guerre, ils retrouvèrent leurs promises à l'ombre de vieux chênes chargés de gui sacré et leur demandèrent un gage d'amour. Chaque fille enleva une plume de paon ornant leurs cheveux pour l'offrir à son fiancé. " Encore ", réclamèrent les trois hommes. Alors, chaque fille enleva cette fois une branche de houx qui avait soutenu la plume de paon. " Encore " répétèrent les fiancés. Alors, n'ayant plus rien d'autre à leur offrir, les filles de Gwydyr accordèrent à leurs fiancés un baiser.

800px-Gui.JPG

Beaucoup de bonheur pour vous amies "is"du blog 50 pour 2010

 

07:29 Publié dans HISTOIRE | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

A toi aussi bonne année et plein de bonheur.
Bisous
Bonne journée
Anita.

Écrit par : Anita | 01/01/2010

Bonne Année Meilleurs Voeux à réaliser.

bises

Écrit par : Charline | 01/01/2010

Une belle année 2010 pour toi et ta famille Une bise sous le gui et encore pleins de notes sur blog 50

Écrit par : fleurbleu | 01/01/2010

Merci pour tes bons voeux; également une bonne et heureuse année 2010, surtout la santé.Renée

Écrit par : Renée | 01/01/2010

Coucou !

Merci et bonne et heureuse année
à toi aussi ainsi qu'à tes z'amours .

Bon samedi bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 02/01/2010

Meilleurs voeux 2010 !!

Écrit par : Marylène | 02/01/2010

Bonjour amie j'aime bien tout ce que tu nous apprend sur le gui. A certains endroits , il est tellement répendu qu'il fait sécher les peypliers et des sapins. Bonne année à toi aussi
à bientôt bises des alpes Noélus

Écrit par : l'Alpin | 05/01/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique