logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/01/2010

L'INFORMATIQUE

J'ai voulu en savoir un peu plus,sur cette machine qui me fait dresser les cheveux de temps à autre.

Histoire de l'informatique

 

Depuis des milliers d’années, l’homme a créé et utilisé des outils l’aidant à calculer. Au départ, la plupart des sociétés ont sans doute utilisé la main, ainsi que d’autres parties du corps, comme auxiliaires de calcul. Puis apparurent les entailles dans du bois, les entassements de cailloux, de coquillages ou d’osselets (il est intéressant de remarquer que le mot « calcul » provient du mot latin, calculi qui signifiait « cailloux »). Le premier exemple d’outil plus complexe est l’abaque, qui connut diverses formes, jusqu’au boulierChine et en Russie. Parmi les algorithmes les plus anciens, on compte des tables datant de l’époque d’Hammurabi-1750).

l'abaque

Abacus_6.png

Le boulier

Boulier1.JPG

En 1725, Basile Bouchon, un Lyonnais, met au point un système de programmation d’un métier à tisser à l’aide d’un ruban perforé. C’était le début de la programmation. Cette invention est perfectionnée en 1728 par son assistant, Jean-Baptiste Falcon, qui utilise une série de cartes perforées reliées entre elles. Jacques de Vaucanson reprend l’idée en remplaçant ruban et cartes par un cylindre métallique perforé. On crédite souvent Joseph-Marie Jacquard de l’invention des cartes perforées, mais il ne fit que perfectionner et commercialiser le métier à tisser automatique au début du XIXe siècle.

CartePerforée.jpg

Carte perforée

L’ère des ordinateurs modernes commença avec les grands développements de la Seconde Guerre mondiale. Les circuits électroniques, tubes à vide, condensateurs et relais remplacèrent leurs équivalents mécaniques et le calcul numérique remplaça le calcul analogique. Les ordinateurs conçus à cette époque forment la première génération d’ordinateurs.

Vers 1954, les mémoires magnétiques (tores de ferrite pour la mémoire vive, bandes, ensuite disques amovibles puis fixes pour la mémoire de masse) supplantèrent toute autre forme de stockage et étaient dominantes au milieu des années 1970.

De nombreuses machines électromécaniques furent construites avec des capacités diverses. Elles n’eurent qu’un impact limité sur les constructions à venir.


Début 1946, Presper Eckert et John William Mauchly achevèrent l’ENIAC (Electronic Numerical Integrator and Computer), qui est le premier ordinateur entièrement électronique construit pour être Turing-complet. Il avait été commandé en 1942 par l’armée américaine afin d’effectuer les calculs de balistique. L’ENIAC utilisait des tubes à vide (au nombre de 17 468) contrairement au Z3 qui utilisait des relais mécaniques. Néanmoins, il faisait ses calculs en système décimal. Malgré la véhémence de ses détracteurs qui auguraient de sa fragilité (celles des tubes à vide), il était très fiable pour l’époque et pouvait calculer plusieurs heures entre deux pannes. Physiquement c’était un monstre: il pesait plus de 30 tonnes, occupait 72 m² et consommait une puissance de 160 kW. Il tournait à 100 kHz, était composé de 20 calculateurs fonctionnant en parallèle et pouvait effectuer 100 000 additions ou 357 multiplications par seconde.

785px-Eniac.jpg

 

Au Sicob 1973 est apparu un micro-ordinateur allemand. Le DIEHL Alphatronic. Il comprenait une unité centrale équipée d’un 8008 (4 ko extensible à 16 ko), d’un lecteur enregistreur de mini-cassette magnétique et d’une imprimante à boule IBM. Il ne comportait pas d’écran. La programmation en mini-basic était visualisée sur une mini imprimante (bande papier en rouleau).

Computer_home_station.jpg
091028_windows7premiersemois.jpg

A écouter petite chanson sur les déboirs de l'informatique

chansoninformatique.pps

 

 


02:30 Publié dans EVENEMENTS | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Coucou du matin !

Depuis 1947 l'électronique a bien changé en 63 ans ,
... alors dans 60 ans que va t'on faire avec cet outil là ?
Après avoir travaillé dans l'horlogerie , j'ai travaillé dans l'électronique en insertion manuelle et automatique , je connais ce milieu de composants , résistances et compagnie , hi !

Bon mardi bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 19/01/2010

Bonne journée Anne marie.
Ce matin c'est "Technique chez toi", j'ai écouté la petite chanson. c'est bien fait.
Mais sans aller jusque là, parfois on s'arrache un peu les cheveux quand tout ne va pas comme on veut.
Bisous
Anita.

Écrit par : Anita | 19/01/2010

Merci beaucoup pour le message que j'ai reçu sur mon blog (le vestiaire de Marcelle ) et qui m'a fait très plaisir. Je viens en effet de fêter mes 3 x 20 ans !
Encore merci
Marcelle

Écrit par : Marcelle | 19/01/2010

interressant reportage Ca va tellement vite que dans autant d'années où en serons nous? bises

Écrit par : fleurbleu | 19/01/2010

Merci, amie pour yvonne Printemps et l'histoire de l'ORDI
Boneesoirée bises des Alpes Noélus

Écrit par : l'Alpin | 20/01/2010

Bonjour Anne Marie,

Dire que dans quelques années, l'ordinateur sera intégré à nos vêtements, et qu'il y aura des défilés de mode avec clavier assortis au chandail !

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 20/01/2010

C'est fou le chemin parcouru et surement il reste encore à parcourir ! moi j'aime bien même si c'est vrai que de temps en temps on rame !
Bises

Écrit par : Biche | 21/01/2010

Alors voilà un très bon article!
C'est la première fois que je lis ce petit blog, et je suis déjà conquise !!
Aurais-tu de la lecture à préconiser (globalement) sur ce sujet ?

Encore bravo !
A très bientôt !

Écrit par : Notrefamille.com : cuisine, recettes de cuisine, recettes recettes de cuisine de notrefamille.com | 15/04/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique