logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/03/2010

La mi-carême

Comme son nom l'indique, la Mi-Carême se célèbre au milieu de la période dite du Carême, une période de quarante jours de privations qui précède la Semaine Sainte dans le calendrier chrétien. Constituant une pause dans l'observance austère des journées menant au dimanche de Pâques, la Mi-Carême est fêtée par définition « le jeudi de la troisième semaine entière des quarante jours de pénitence ».

 

Le Carême est un temps de jeûne et les générations passées prenaient très au sérieux cet aspect particulier.
Même les œufs étaient interdits mais cet aliment ne se conserve guère plus de vingt jours, c’est-à-dire la moitié de quarante. C’est pour ne pas perdre cette denrée précieuse, qu’on l’utilisait sous toutes les formes possibles dont les crêpes, riches en oeufs frais.
De la même manière, c’est pour vider les réserves qu’on fait des crêpes pour le mardi gras. Après la mi-Carême, on attend à nouveau vingt jours pour sortir, décorés de joie pascale, les œufs gardés en réserve, mais c'est une autre histoire...


A la mi-carême

 

I

Le carnaval s'en va, les roses vont éclore ;
Sur les flancs des coteaux déjà court le gazon.
Cependant du plaisir la frileuse saison
Sous ses grelots légers rit et voltige encore,
Tandis que, soulevant les voiles de l'aurore,
Le Printemps inquiet paraît à l'horizon.

19 mai 2009 003.jpg

II

Du pauvre mois de mars il ne faut pas médire ;
Bien que le laboureur le craigne justement,
L'univers y renaît ; il est vrai que le vent,
La pluie et le soleil s'y disputent l'empire.
Qu'y faire ? Au temps des fleurs, le monde est un enfant ;
C'est sa première larme et son premier sourire.
091123103253819731.gif


III

C'est dans le mois de mars que tente de s'ouvrir
L'anémone sauvage aux corolles tremblantes.
Les femmes et les fleurs appellent le zéphyr ;
Et du fond des boudoirs les belles indolentes,
Balançant mollement leurs tailles nonchalantes,
Sous les vieux marronniers commencent à venir.
C'est alors que les bals, plus joyeux et plus rares,
Prolongent plus longtemps leurs dernières fanfares ;
À ce bruit qui nous quitte, on court avec ardeur ;
La valseuse se livre avec plus de langueur :
Les yeux sont plus hardis, les lèvres moins avares,
La lassitude enivre, et l'amour vient au coeur.

080312111154_anemone.jpg

V

S'il est vrai qu'ici-bas l'adieu de ce qu'on aime
Soit un si doux chagrin qu'on en voudrait mourir,
C'est dans le mois de mars, c'est à la mi-carême,
Qu'au sortir d'un souper un enfant du plaisir
Sur la valse et l'amour devrait faire un poème,
Et saluer gaiement ses dieux prêts à partir.

VI

Mais qui saura chanter tes pas pleins d'harmonie,
Et tes secrets divins, du vulgaire ignorés,
Belle Nymphe allemande aux brodequins dorés ?
Ô Muse de la valse ! ô fleur de poésie !
Où sont, de notre temps, les buveurs d'ambroisie
Dignes de s'étourdir dans tes bras adorés ?
Quand, sur le Cithéron, la Bacchanale antique
Des filles de Cadmus dénouait les cheveux,
On laissait la beauté danser devant les dieux ;
Et si quelque profane, au son de la musique,
S'élançait dans les choeurs, la prêtresse impudique
De son thyrse de fer frappait l'audacieux.

VIII

Il n'en est pas ainsi dans nos fêtes grossières ;
Les vierges aujourd'hui se montrent moins sévères,
Et se laissent toucher sans grâce et sans fierté.
Nous ouvrons à qui veut nos quadrilles vulgaires ;
Nous perdons le respect qu'on doit à la beauté,
Et nos plaisirs bruyants font fuir la volupté.

IX

Tant que régna chez nous le menuet gothique,
D'observer la mesure on se souvint encor.
Nos pères la gardaient aux jours de thermidor,
Lorsqu'au bruit des canons dansait la République,
Lorsque la Tallien, soulevant sa tunique,
Faisait de ses pieds nus claquer les anneaux d'or.
X

Autres temps, autres moeurs ; le rythme et la cadence
Ont suivi les hasards et la commune loi.
Pendant que l'univers, ligué contre la France,
S'épuisait de fatigue à lui donner un roi,
La valse d'un coup d'aile a détrôné la danse.
Si quelqu'un s'en est plaint, certes, ce n'est pas moi.

XI

Je voudrais seulement, puisqu'elle est notre hôtesse,
Qu'on sût mieux honorer cette jeune déesse.
Je voudrais qu'à sa voix on pût régler nos pas,
Ne pas voir profaner une si douce ivresse,
Froisser d'un si beau sein les contours délicats,
Et le premier venu l'emporter dans ses bras.

XII

C'est notre barbarie et notre indifférence
Qu'il nous faut accuser ; notre esprit inconstant
Se prend de fantaisie et vit de changement ;
Mais le désordre même a besoin d'élégance ;
Et je voudrais du moins qu'une duchesse, en France,
Sût valser aussi bien qu'un bouvier allemand.


Alfred de Musset


source wikipédia


Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

07:47 Publié dans fêtes | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Coucou !

Nous ici c'est la bise et la neige qui se disputent l'empire et que faire pour voir le printemps .......
Ce matin la neige a recouvert le sol Comtois et le temps est gris , ( caca-boudin ) comme
dirait la gamine Comtoise en colère , na ! Belle poésie d'Alfred de Musset .
C'est vrai Pâques approche et j'espère que ce fameux printemps sera de la fête , hi !

Bon jeudi bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 11/03/2010

Bonne mi-carème Anne Marie, moi je n'y pensai pas du tout.
merci pour ces belles fleurs qui nous annonce le printemps.
Bisous
Anita.

Écrit par : anita | 11/03/2010

Je l'avais oiubliée...mais ton beau poème et les fleurs me le rappellent....

On peut donc faire encore des crêpes!!!



Bises
hélène

Écrit par : hélène | 11/03/2010

Il est vrai que maintenant on parle du début et de la fin du ramadan et on ne parle plus du début et de la fin du caréme
Les temps changent et les gens aussi Bises brigitte

Écrit par : fleurbleu | 11/03/2010

En Ethiopie, les chrétiens croyants font carême jusqu’à 240 jours par an ! Nous y avons passé la semaine sainte, et les restaurants proposent systématiquement un menu « carême » , à côté, pour les touristes, d’un repas avec viande ou poisson.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 19/04/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique