logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/01/2011

Suite de la ronde des Bonbons

Les Marrons glaçés de l'Ardèche

Appréciés à la cour de LouisXIV, ces fruits étaient la base de la nourriture de cette région

800px-Marrons_glacés.jpg
enseigne.jpg

En 1882, l'ingénieur Clément Faugier met au point une méthode de production industrielle des marrons glacés, permettant à cette friandise de se populariser. Trois ans plus tard, Clément Faugier a l'idée de récupérer les marrons glacés accidentellement brisés pour en faire une préparation qui le rendra célèbre, la crème de marrons de l'Ardèche.

boite_creme.jpg

Les Praslines de Montargis

Nées en 1662, elles portent le nom, du duc de Choiseul comte de Plessis-Praslin.

Sucre brun fonçé, bosselé recouvrant une amande

430_imgL_171209_221527.jpg
430_imgL_171209_221437.jpg
ID197.jpg

 

Le Mentchikov de Chartres

Par Daumesnil créé en 1893, en même temps que les emprunts Russes.

Coeur  de chocolat recouvert de meringue Suisse

IMG_1743.png

Le Quernon d'Ardoise d'Angers

Nougatine enrobée de chocolat bleu, ressemblant à un morceau (quernon) d'ardoise qui recouvre les toits.

14c.jpg
quernon ardoise.jpg

La Réglisse d'Uzès

Est issue de la racine d'une plante utilisée pour ses propriétés médicinales, depuis 1862, la marque Zan, était synonyme de friandises en réglisse.

b56a97a3.gifzan (36).jpg

La grisette de Montpellier


La Grisette se situe dans la filiation des préparations des apothicaires montpelliérains, faite, depuis le Moyen Âge, à partir de la réglisse ou du miel, éléments des médecines antiques et arabes, à qui l’on reconnaissait des vertus thérapeutiques.

D'après la légende, au XIIe siècle les commerçants du quartier de Notre-Dame-des-Tables utilisaient les grisettes comme monnaie d'échange pour faire l'appoint lors des transactions avec les nombreux pèlerins allant à Saint-Jacques-de-Compostelle par le Camin Roumieu. Ses arômes accompagnaient et réconfortaient la longue marche de ces pèlerins.

 

220px-Affiche_grisettes_Montpellier.jpg
800px-Grisettes.JPG

Le Touron Basque et Catalan

Pâte d'amandes faîte au miel et garnie de pistaches ou de fruits confits, sans oublier le rouge et vert du drapeau Basque

 

tourons.jpg

Les violettes de Toulouse

Cristallisées sont connues depuis le XVIIème

Présentées dans un carton à chapeau

 

bonbons-confiseries-france-L-Ld7ScD.jpeg
83-138.jpg
800px-BonbonsViolette.jpg

Le sucre de pommes de Rouen

Né au milieu du XVIème, bonbon de sucre cuit parfumé à l'essence naturelle de pomme, enveloppé de papier orné des monuments de Rouen

bonbons-confiseries-france-L-Fuaehc.jpeg
SucredepommeBarnier.jpg

Le Nougat de Montélimar

Apparaît au moyen-Age, à base de noix, miel, sucre, des blancs d'oeufs, des amandes et des pistaches

430_imgM_031209_104850.jpg

 

430_imgL_031209_110159.jpg
430_imgL_031209_110207.jpg

Les papillotes de Lyon

Elles sont nées, il y a 150 ans chez le confiseur Papillot, il avait surpris son commis qui dérobait des chocolats et les offrait à sa belle enveloppés dans un billet doux, l'idée fut d'emballé dans du papier multicolore frangé aux extrémités, à l'intérieur , des messages amusants , et des pétards, composées de pâte de fruits, fondants et chocolats à la crème.

prod_photo1_11322_1216366156.jpg

Les Pastilles du mineur

Nées dans le Nord, pour remplacer la cigarette au fond des puits, eucalyptus, menthol et anis, sont appréciés des bronches.

430_imgL_111209_094531.jpg
430_imgL_111209_094554.jpg

Les Pastilles de Vichy

En 1825 un pharmacien produisit des pastilles extraits de sels minéraux de l'eau thermale, sucre, arôme naturels de menthe ou d'anis

100_6098.jpg
800px-IMG_1813.jpg

Les Pâtes de fruits d'Auvergne

Tradition vieille de cinq siècles, la cuisson au sucre était un moyen de conservation de la pâte restant après la fabrication des gelées

bonbons-confiseries-france-L-aFW2LC.jpeg

Les Niniches de Quiberon


Cette petite sucette ronde toute en longueur, fabriquée par la maison Audebert - L'Armorine depuis 1946, à Quiberon


La Niniche revêt une cinquantaine de parfums différents, allant des caramels les plus variés aux multiples saveurs naturelles de fruits

430_imgL_090110_174911.jpg
430_imgL_090110_174947.jpg


 


 

 

 







09:50 Publié dans chanson | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Merci, merci, merci! Je connais quelques uns de ces bonbons pour en voir chez le marchand de bonbons mais très peu. Tu me fais découvrir un monde merveilleux dans de petites boites à collectionner tellement elles sont belles. Je me promets lors de mon prochain voyage de faire un razzia et revenir avec ces petits bijoux de boites de bonbons qui me rappelleront mon passage dans votre beau pays..
Bon dimanche
Pierrette

Écrit par : Pierrette | 08/01/2011

Merci, merci, merci! Je connais quelques uns de ces bonbons pour en voir chez le marchand de bonbons mais très peu. Tu me fais découvrir un monde merveilleux dans de petites boites à collectionner tellement elles sont belles. Je me promets lors de mon prochain voyage de faire un razzia et revenir avec ces petits bijoux de boites de bonbons qui me rappelleront mon passage dans votre beau pays..
Bon dimanche
Pierrette

Écrit par : Pierrette | 08/01/2011

tentation....je passe vite
bonne soirée

Écrit par : henri | 08/01/2011

allez aujourd'hui encore j'en prends un de chaque ... sauf les papillotes car étant lyonnaises je n'en manque pas ... il y en a encore de partout dans le maison.
Bises et bonne soirée

Écrit par : Biche | 08/01/2011

J'adore les marrons glaçés, je les achète en confiserie, ils sont meilleurs.

En passant je prendrai une niniche de Quiberon. Merci pour toutes ces douceurs régionales.

Bonne soirée.

Écrit par : judith | 08/01/2011

IL en existe des quantités de bonbons, je me serais jamais imaginé qu'il y avait autant de spécialités .... mais j'attendrai un peu plus tard pour venir les déguster.
Bon dimanche
Bisous
Anita.

Écrit par : anita | 09/01/2011

Je ne pensais pas qu'il y avait autant de sorte de bonbons.
Et si cela se trouve, il y en a encore beaucoup d'autre moins connus.
Je pense au sucre d'orge de Moret en Seine et Marne.
Ces bonbons étaient fabriqués depuis 1638 par les religieuses bénédictines.
Depuis 1970, c'est une famille de Moret qui continue à les fabriquer.
Le secret de fabrication est toujours vivant et farouchement gardé.
Bonne journée.
Je t'embrasse

Écrit par : nicole de Chartrettes | 10/01/2011

Bonjour Anne-Marie
Je te remercie pour tes voeux , le croyais l'avoir déjà fait mais qu'importe .. tous mes voeux de bonne année et de bonne santé , surtout . J'ai bien mon URL pourtant , en bas de mes coms ..
L'année ne commence pas très bien pour nous et ça fait 3 fois que je vais à La Mothe en Une semaine et demi... Paiement frauduleux par carte bancaire , ça ne te dit rien ?? tout un programme et quelques stress ...
Tu en as mis des bonnes choses , dis-donc! Tu as tout goûté ? Gourmande !! Bises A Bientôt

Écrit par : nanne | 11/01/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique