logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/04/2011

7 ANS DE PAULINE

Samedi nous étions dans les deux Sèvres pour fêter les 7 ans à Pauline, qui est la fille de nos amis

100_9360.jpg
100_9324.jpg

Bonne charlotte aux fraises

100_9334.jpg

Nous avons eus droit au déguisement

100_9335.jpg

Avec Lise sa copine

100_9331.jpg

Petit tour de balançoire

Lendemain Pâques, Pauline à la recherche des oeufs

100_9348.jpg
100_9353.jpg

Dur, dur le panier

100_9367.jpg

Il y en avait presque autant dans le jardin de mamie

 

Après avoir bien regarder le panier

Voilà ce qui aurait pu m'arriver


Taille-moi les hanches à  la hache
J'ai trop mangé de chocolat
Croque-moi la peau s'il te plaît
Croque moi les os, s'il le faut

C'est le temps des grandes métamorphoses...

Au bout de tout mes petits seins
S'insinuent, pointues et dodues
Deux noisettes, crac! Tu les manges

C'est le temps des grandes métamorphoses...

Au bout de mes lèvres entrouvertes
pousse un framboisier rouge argenté
Pourrais-tu m'embrasser pour me le couper...

Pétris-moi les hanches de baisers
Je deviens La Femme Chocolat
Laisse fondre mes hanches Nutella
Le sang qui coule en moi c'est du chocolat chaud...

Un jour je vais m'envoler
A travers le ciel, à force de gonfler...
Et je baillerai des éclairs
Une comète plantée entre les dents
Mais sur terre, en attendant
Je me transformerai en La Femme Chocolat...

Taille-moi les hanches à la hache
J'ai trop mangé de chocolat...

chanson d'Olivia Ruiz


 


 

 

 

24/04/2011

Pâques

 

 

Les cloches de Pâques

Au moment de Pâques, les cloches jouent encore aujourd'hui un rôle important dans toute la France. Après l'hymne du Gloria de la messe du jeudi saint,

veille de la mort de Jésus-Christ sur la croix, les cloches se taisent en signe de deuil jusqu'au Gloria de la veillée pascale. Selon la tradition on dit qu'elles vont à Rome pour se faire bénir et chercher des oeufs qu'elles répandent au retour dans les jardins. Le folkloriste Arnold Van Gennep pense que cette croyance serait apparue à la fin du XIIème siècle, avec l'interdiction venant de Rome de faire sonner alors des cloches de métal.

 

L'oeuf de Pâques

L'oeuf symbole universel de perfection, est fêté au printemps car il est lié à la nouvelle vie et à la fécondité : il figure dans de nombreuses légendes sur l'origine du monde. Abondants dans les basses-cours à cette époque, les oeufs sont célébrés au moment de pâques, tout comme certains animaux réputés pour leur fécondité : poule, poisson, lièvre. L'agneau est également un symbole biblique de croissance des cheptels. Pour les enfants, des oeufs en chocolat et autres friandises sont cachés dans les jardins le matin de Pâques, déposés par les cloches de retour de Rome (dit-on dans la plupart des régions de France) ou par un mystérieux lièvre (en Alsace et dans une partie de la Lorraine, comme dans les pays germaniques et anglo-saxons).

L'agneau pascal

Selon la bible, peu avant le départ précipité des Hébreux d'Egypte à la suite de Moïse (vers 1300 avant J.C), un ange exterminateur fut

envoyé par Dieu pour frapper les enfants premiers-nés d'Egypte. Dieu voulait par ce terrible fléau manifester sa colère auprès du pharaon qui avait contraint les hébreux à de durs travaux. Moïse, prévenu par Dieu, fit marquer de sang d'agneau les deux montants et le linteau des portes des maisons de son peuple afin qu'elles puissent être épargnées. Pour cela, les juifs devaient chaque année commémorer la Pâque en offrant en sacrifice à la première pleine lune de printemps le 14 Nissan, un agneau ou un chevreau sans défaut âgé de moins d'un an.

Le cierge pascal


Il comporte :
Une croix rehaussée de cinq grains d'encens, représentant les cinq plaies du crucifié.
L'alpha et l'oméga, deux lettres de l'alphabet grec, symbolisant le commencement et la fin de toutes choses, pour signifier que la vie de Dieu est éternelle.
Les quatre chiffres de l'année.


Lièvre de Pâques

 


Le lièvre de Pâques est le mythique dispensateur de cadeaux qui "pond" ses oeufs dans un nid la nuit de Pâques, au coeur des jardins d'Alsace et d'une partie de la

Lorraine, il concurrence les "cloches" censées revenir de Rome, connues dans le reste de la France. Cette créature nocturne, attestée en Alsace en 1572 est liée à Pâques, fête de la résurrection. Déjà pour les Egyptiens, le lièvre était associé au dieu Osiris, chargé de la résurrection des morts. Réputé pour sa fécondité, le lièvre de Pâques suggère comme le poisson, la multiplication. Il est censé être initié aux mystères de la vie car il naît les yeux ouverts. C'est aussi un animal lunaire qui vit la nuit, il est capable, dit-on de communiquer avec les morts grâce à son gîte souterrain. Tous ces pouvoirs font de lui une créature fantastique.



hebergeur d'image



hebergeur d'image

hebergeur d'image

08:37 Publié dans HISTOIRE | Lien permanent | Commentaires (5)

16/04/2011

Randonnée au Bernard

Comme toutes les semaines , je marche, cette fois ci direction Le Bernard, le village possède plusieurs dolmens.

 

Pendant la préhistoire, les hommes fréquentent ce territoire. Quelques silex taillés attestent de passages humains au Paléolithique, mais l'essentiel de la mise en valeur des terres s'effectue au Néolithique ou "Age de la Pierre Polie". Dès le milieu du cinquième millénaire avant notre ère, les hommes édifient des dolmens, recouverts de terre ou tumulus pour y déposer leurs morts. Le tumulus du "Pé de Fontaine" appartient à cette période.Son étude et sa restauration ont été réalisés par Roger Joussaume et son équipe.

Au milieu du troisième millénaire, des dolmens différents sont construits comme celui de "La Frébouchère". Ils ont un plan de type angevin. Au long couloir d'accès des dolmens atlantiques se substituent des portiques d'entrée constitués par trois pierres.

Autres monuments mégalithique: Trois dolmens de Savatole, le dolmen de la Cour du Breuil, les menhirs du Plessis...

L'époque gallo-romaine nous a laissé les thermes et les puits funéraires de Troussepoil.

100_9269.jpg

La cour du Breuil

 

Le dolmen de La Frébouchère est un dolmen du type angevin composée d'une grande salle (on pourrait y loger une voiture)à laquelle on accède par une un portique composé de trois pierres. Aujourd'hui ne subsistent en place que les deux piliers. Le linteau a été déposé.

100_9276.jpg
100_9275.jpg
100_9278.jpg
100_9280.jpg

 

Sa dalle de couverture était initialement un bloc de granite estimé à 80 tonnes. A la fin du XIXe siècle, un violent orage déstabilisa le monument et la dalle se fractura. A l'époque il fut restauré par l'abbé BaudryIl oeuvra à la conservation, à l'étude et à la restauration d'un grand nombre de mégalithes de la commune du Bernard et des communes environnantes en informant ses congénères de l'intérêt archéologiques de ces monuments. il fut également l'auteur des fouilles des "puits funéraires de Troussepoil".

100_9279.jpg
100_9270.jpg
100_9272.jpg
100_9273.jpg
100_9274.jpg

Vue sur toutes les faces

100_9271.jpg

Dans un grand champs un petit épouvantail

100_9283.jpg
100_9281.jpg

Un beau manoir

100_9282.jpg

Je pense que c'est une clématite sur le bord de route

100_9284.jpg

La promenade est terminée pour aujourd'hui

hebergeur d'image


 

 



 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique