logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/01/2013

Les Rois Mages

Les Rois mages, Gaspard,Melchior et Balthazar, 

 

800px-Windberg_Klosterkirche_-_Fresko_3a_Heilige_drei_Könige.jpg


sont venus d'Orient guidés par la lumière d'une étoile jusqu'à Bethléem,dans une étable, ils découvrent l'enfant Jésus,ils lui offrent de l'or pour la royauté, l'encens qui symbolise la divinité du Christ, la myrrhe pour embaumer les morts

 

 

Krippe3-MLK-Guetersloh.jpg

Auteur de la photo Hewa

 

Le 6 janvier l'Epiphanie

Jour du partage en famille de la galette des Rois, le dicton dit qui trouve la fève, doit offrir sa galette

 

ATT11.jpg

 La Fève

L'histoire de la fève commence avec la fève (légume) : dans les temps préhistoriques, celle-ci était consommée et utilisée comme engrais. Elle a un rôle important dans les rites antiques à cause de sa forme embryonnaire. Symbolisant le fœtus chez les anciens égyptiens, ces derniers enterraient leurs morts dans des champs de fèves en vue d'une réincarnation. C'est le symbole de vie qui reste au Moyen Âge et la fève est utilisée dans les mariages.

Elle sert aussi de jeton de vote, fonction qui commença chez les Grecs qui se servaient de fèves noires et blanches pour décider de l'acquittement ou de la condamnation. C'est lorsque l'Église décide de s'imposer, pour cesser les célébrations païennes (un exemple : dans les garnisons, on choisit un roi parmi les condamnés à mort : il était déguisé et prenait part aux débauches collectives avant d'être décapité) que l'épiphanie apparaît. Mais La coutume du gâteau traditionnel ne se répand réellement que durant le XVe siècle.

Le gâteau et la fève figurent parmi les redevances dues au voyer de Paris (office de la voirie) au XIIIe siècle, mais elle existait déjà1. Plus tard on mange un gâteau contenant une fève noire (le roi) et une fève blanche (la reine). En Bourgogne notamment, le gâteau remplace une urne ou un chapeau rempli de fèves avec lesquelles on tirait les rois, en disant febe domine.

La fête des rois faillit être interdite sous la Convention car à l'époque, elle portait le nom de la fête des sans-culotte ; le gâteau fut donc rebaptisé le gâteau de l'égalité. En 1793, le maire de Paris eut beau interdire aux pâtissiers la fabrication de ce gâteau, celle-ci continua tout de même.

La première fève en porcelaine fut fabriquée en 1874 en Allemagne sous forme de baigneur. C'est seulement à partir de 1892 jusqu'au XXe siècle que les thèmes se diversifient : on découvre des fèves avec des thèmes représentatifs de l'époque. Les thèmes religieux apparaissent, tels les crèches, Jésus, les anges, les colombes, puis laissent peu à peu leur place à la royauté et aux porte-bonheur.

document sur wikipédia

 

P1070072.JPG

 

vie-en-rose.jpg



Commentaires

Tu as choisi de belles images.
C'est Roger qui a été le Roi.
C'est bien de voir la vie en rose.
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 06/01/2013

tes images sont splendides, bravo.
La tradition galette aura été écarté chez nous, cette année, mais les rois mages ont été présents dans la petite crèche. Il est bon de se souvenir de leur histoire.
Ici l'humidité s'en est allé, mais le temps fait grise mine et le paysage semble figé dans la tristesse.
bonne journée à vous deux
Christiane et Jean-Maurice

Écrit par : Christiane | 07/01/2013

Une jolie note pour la fête des rois.....
Continue à voir la vie en rose, ici elle est plutôt en gris, si l'on regarde le ciel.....
Bon lundi
Bisous
Anita.

Écrit par : anita | 07/01/2013

Apres les agapes du reveillon voici la fête des rois
Continue à voir la vie en rose c'est la couleur de la douceur et de la tendresse
Bises à vous deux
Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 07/01/2013

Très belles photos et une note bien explicite.
La vie en rose mais pas partout, pas chez nous, comme chez Anita, idem.

Bonne soirée et bises.

Écrit par : judith | 07/01/2013

Coucou Anne-Marie !
As-tu été la reine ? sans doute de la journée en famille et le petit chéri le roi de la rigolade .
Tu vois la vie en rose c'est chouette ; amoureuse ?!?! des gros bizoux des deux comtois à partager !
Françoise

Écrit par : françoise la comtoise | 07/01/2013

C'est Dame Nicole qui a eu la fève, mais elle n'a pas offert sa part de galette !
Bises,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 08/01/2013

Bonjour Anne Marie

Merci pour cette histoire de fèves. C'est un légume qui est tombé en désuétude une fois sec. Comme le pois cassé ! J'en consomme des fraiches au printemps, mais c'est tout. Mais dans un passé pas si lointain, les provençaux se servaient de cette légumineuse pour en faire de la farine. Puis des beignets !

As tu trouvé de jolies porcelaines dans la galette cette année ? Celles qui sont utilisées maintenant n'ont plus la finesse des anciennes, et j'ai arrêté de les collectionner;

Grosses bises

Christian

Écrit par : Christian | 10/01/2013

Coucou !

je viens comme les rois mages en galilée .... te demander :

tu es loin de Nantes ?

bisou et à plus tard pour ta réponse

Écrit par : Marylène | 16/01/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique