logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/01/2013

AL CAPONE décédé le 25 janvier

 La vie d'Al Capone

Ck052.jpg

Al Capone, de son vrai nom Alphonse Gabriel Capone né le 17 janvier 1899 dans le quartier de Brooklyn, décédé le 25 janvier 1947 à Miami, surnommé "Scarface"( le balafré), est le plus célèbre des gangsters du XXe siècle, dans les années 1920 il fait fortune pendant la prohibition, avec le trafic d'alcool de contrebande.

Parrain de la mafia de Chicago dont il fit une réputation de ville sans foi ni loi.


 Ses parents sont des italiens de la région de Naples. Fuyant la misère de leur pays natal, ils vont comme beaucoup de leurs compatriotes tenter leur chance en espérant réaliser le rêve américain. Son père Gabriele (12 décembre 1864 – 14 novembre 1920),  est barbier dans la ville italienne de Castellammare di Stabia. Il devient d'abord caissier dans une épicerie puis réussit à ouvrir un salon de coiffure qui fait aussi office de barbier Sa mère, Teresina Capone, née Bandiera Raiola (28 décembre 1867 – 29 novembre 1952) est une couturière, catholique très croyante originaire de la ville d'Angri dans la province de Salerne. Ils arrivent à New York en 1893

Al_Capone's_Home.jpg

Sa maison

 

En 1925, commence le « règne » d’Al Capone sur Chicago La mafia américaine (dirigée en majorité par des italo-américains) émerge en puissance dans les villes importantes desEtats Unis.

L'organisation de Torrio est une affaire rentable, rapportant 10 millions de dollars par an, avec la bière, le jeu et la prostitution.

Il commence comme rabatteur à l'entrée d'une maison close, il rencontre Jake Guzik,d'une famille juive s'occupant de proxénétisme.

 

Al Capone bâtit alors un véritable empire. La base des opérations est l'Hawthorne Inn, au 4833 de la 22e rue, à Cicero. L’attaque qui a coûté la vie à Frank Capone a pour conséquence la sécurisation de l'endroit : des hommes armés montent la garde dans le hall, des volets blindés sont posés aux fenêtres. Al Capone contrôle à présent 161 bars clandestins et 150 tripots à Cicero. L’un d’entre eux, l’Hawthorne Smoke Shop, situé dans Hawthorne Inn, rapporte 50 000 dollars par jour. Il possède aussi 22 maisons de passe, ne se sentant plus lié à l’accord passé avec les O'Donnell. Ce sont des établissements de dernière catégorie où les filles se vendaient pour 5 dollars et où les clients attendent assis sur des bancs de bois l'empire avoisine les 105 millions de dollars par an.

Il donne à la police 30 millions en pots de vin

grâce à l’exploitation de Speakeasies (bars clandestins), de jackpots, de lupanars, de boîtes de nuit, de poissonneries et de boucheries et à ses activités dans le milieu. Ses méthodes d’intimidation sont telles que, faute de témoins à charge, il n'est jamais poursuivi, même pour des crimes notoires.

 

Caponescastle.jpg


Le Lexington Hôtel à Chicago : bureaux d'Al Capone surnommés le « château Capone »,



La première arrestation d’Al Capone est en fait arrangée. Pour calmer l’opinion publique à la suite de la publicité du massacre de la Saint-Valentin, il est décidé de lui donner une peine d’au moins un an. Al Capone accepte cette « mise à l'abri » car il a déjà fait l'objet de plusieurs tentatives de meurtre de la part de ses concurrents et il y a alors encore de nombreux « contrats » contre lui Al Capone et Hoff, le chef d’un poste de police de Chicago, se mettent d’accord pour une inculpation pour port d’arme illégal. Condamné à neuf mois de prison en août 1929 ( au Eastern State Penitentiary), il fait arranger sa cellule de façon luxueuse (moquette et meubles anciens). Il est libéré après dix mois de prison. Chaque policier ayant procédé à l’arrestation de Capone reçoit 10 000 dollars pour sa capture

791px-AlCapone.JPG



Début 1931, alors que la crise s’aggrave, des milliers de chômeurs se retrouvent dans les rues de Chicago. Al Capone saisit l’occasion de combattre son image d’ennemi public numéro 1 et ouvre une soupe populaire sur South State Street pendant les mois d’hiver. Le jour de Thanksgiving, il donne alors à manger à plus de 5 000 personnes. Ces preuves de bonne volonté aidèrent à améliorer son image auprès du peuple américain, mais ne calma en rien le fisc qui se demandait d’où sortait l’argent.




Le gouvernement fédéral ayant renforcé la répression en matière fiscale, Eliot Ness, agent du Bureau de la Prohibition, secondé de ses « Incorruptibles », ainsi que Frank J. Wilson (en), agent du service des impôts, entrent en action. L'administration fiscale et la police,

 

AlCaponemugshotCPD.jpg


Le 5 juin 1931 il est inculpé de fraude


La libération sous caution est refusée et Al Capone est transporté à la prison du comté de Cook puis, une fois son appel rejeté, transféré le 4 mai 1932, escorté par Eliot Ness, à la prison d’État d’Atlanta d’où il peut alors continuer à gérer ses affaires. Placé en détention le 19 août 1934 dans la prison d’Alcatraz, il est alors soumis à un régime plus sévère et placé à l’isolement, notamment dans un cachot pour avoir tenté de soudoyer un gardien, éliminant ainsi toutes ses possibilités d'action


Après avoir été poignardé dans le dos par un codétenu, il est envoyé le 6 janvier 1939 à Terminal Island, près de Los Angeles, puis transféré à Lewisburg Prison (en) le 13 novembre pour y être rendu à sa famille : il est libéré sur parole le 16 novembre 1939. Le 21 janvier 1947, dans sa propriété de Palm Island à Miami Beach, Al Capone est victime d’une apoplexie qui lui fait perdre connaissance. Trois jours après, dans le coma, il contracte une pneumonie. Il meurt le lendemain, le 25 janvier 1947, d’un arrêt cardiaque. Al Capone est d’abord inhumé sur le Mount Olivet Cemetery à Chicago,

Documentation wikipédia

 

 

.

 

08:05 Publié dans fêtes, humour | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Une grande figure du banditisme.....mais en fait je ne connaissais trop rien de sa vie....
merci d'avoir éclairé ma lanterne.
Bonne journée et bisous
Anita.

Écrit par : anita | 25/01/2013

Coucou Anne-Marie !
Un sacré bonhomme ce gangster le pionnier des trafiquants de toutes sortes qui c'était enrichi sur de la contrebande .
Bonne journée et des gros bizoux sans contrebande , des tout Doubs !
Françoise

Écrit par : françoise la comtoise | 25/01/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique