logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/04/2013

Chez moi en Vendée

 

Ma Vendée


Si vous connaissiez ma Vendée autant que moi,
Vous la verriez belle et dorée comme je la vois
On dirait une mariée dont le minois
Est celui d’une jolie fée de nos grands bois.

1
J’viens chanter ici mon joli pays ma belle Vendée
Son marais si vert, été comme hiver, ses plages dorées
Les riants coteaux où les p’tits oiseaux font des mélopées
Tout nous invite à v’nir de suite se reposer un brin
Sous la ramée tout’ parfumée, c’est le bonheur sans fin.

2
Forêt de Mervent qui voit si souvent des fillettes roses
Aux bras des garçons foulant le gazon qu’elle douce chose
Ton charme est prenant, ton air captivant n’est jamais morose
Sous le grand chêne chacun égraine son refrain amoureux
Et sur les mousses fraîches et douces, tout le monde est heureux.

3
Au souffle du vent on voit très souvent ta plain’ qui ondule
Tes fiers laboureurs vont avec ardeur jusqu’au crépuscule
Du matin au soir faisant son devoir, pas un ne recule
Le blé qui lève, comme un beau rêve, deviendra le bon grain
Vendée féconde, la moisson blonde sortira de ton sein.

Merci à Louis Dufour pour cette Chanson.

 PRIERE DES SENIORS

Notre père  qui êtes osseux
Que nos articulations  soient certifiées
Que notre squelette  tienne
Que nos os emboités  soient fermes
sur la terre  comme ossuaire
Donnez nous  aujourd'hui  nos massages quotidiens
Pardonnez nous  nos exigences
comme nous pardonnons aussi
à ceux   qui nous ont chiropracté
ne nous laissez pas  succomber
à la décalcification
Mais délivrez nous   du mal de dos
maintenant   et alzheimer  de notre mort
abdomen

LES P'TITES VENDEENNES

Chanson que nos parents chantait dans les fêtes et mariage.

Les p'tites Vendéennes

Chantons tous en coeur, vive la Vendée

Pays charmant ainsi que merveilleux

Gloire à ses femmes qui sont adorées

Par tous les jeunes et même les vieux

Elles sont mignonnes, coquettes et jolies

Brunes ou blondes, au regard très charmeur

Et beaucoup d'hommes ferait des folies

Pour posséder leur coeur.

 

REFRAIN

Les p'tites Vendéennes

De toutes les femmes sont les reines

D'amour elles ont l'âme pleine

Lorsqu'on contemple leurbeauté

Elles sont caressantes sans façon, et très aimantes

Elles sont fières et contentes

D'être courtisées.

A la Roche elles sont sans manière

Et leurs beaux yeux vous laissent dans l'espoir

A Fontenay elles sont bien plus fières

D'faire la causette dans les p'tits coins le soir

Puis à Luçon de belles et jolies filles

Qui aiment à rire et à bien s'amuser

Et la Sablaise est toute aussi gentille

Que les filles de Chantonnay

 

REFRAIN

La campagne aussi bien que la ville

Possède aussi ses trésors de beauté

Car à Challans, aux Essarts,à st Gilles

Comme les autres, elles savent aimer

A Montaigu, au Herbiers,à la Mothe

Il faut les voir gaiement s'y trémousser

Dans toute la France pas une seule

Ne dégote celles de la Vendée.

Les p'tites Vendéennes

De toutes les femmes sont reines

D'amour elles ont l'âme pleine

Lorsqu'on contemple leur beauté

Et toute la journée

En coeur avec la vieillesse

Chanteras avec ivresse

Vive la Vendée.

 

Autrefois, en Vendée, la brioche était un cadeau de noces, du parrain ou la marraine. Le boulanger devait confectionner une brioche qui pesait 10 à 15 kg, elle s'ornait parfois de dragées. Après le repas du soir, les convives étaient invités à danser, pendant le bal, il y avait la danse de la brioche, celle-ci était posée sur une civière portée à bout de bras par quatre personnes exécutant un pas de polka, suivi d'un balancé avec lequel on tourne la brioche, ensuite les convives pouvaient porter la civière. A la fin de la danse, tous les convives dégustaient la brioche avec un café. Parfois dans les mariages vendéens, on retrouve encore cette danse.


medium_100_2114.jpg

PHOTOS prisent à une fête

medium_100_2162.jpg

medium_100_2117.jpg

26/04/2013

Suite photos

Noirmoutier


La commune s'étend sur la partie nord de l'ile de Noirmoutier formée par un îlot rocheux (autrefois dénommé : « île d'Her »), séparée du reste de l'île actuelle par des marais salants

Elle a aussi 2 villages

  • L'Herbaudière situé sur la côte nord-ouest de l'île, face à l'océan Atlantique  dont l'activité portuaire en fait le deuxième port de pêche qui s'est développé à la fin du XIXème siècle avec la pêche à la sardine.
  • Le Vieil situé sur la côte nord de l'île, est un hameau typique constitué de maisons vendéennes traditionnelles bordant des ruelles étroites.Un inventeur nantais Brutus Villeroi y fit le premier essai de sous-marin français le 12 août 1832. Une rue du Vieil porte son nom.

Balçon pour Roméo et Juliette

2013-04-16 13.47.05.jpg

2013-04-16 14.10.42.jpg

2013-04-16 14.10.53.jpg

2013-04-16 13.24.19.jpg

Le château

800px-Noirmoutier.JPG

Château et l'église Saint Philbert

2013-04-16 13.29.14.jpg

2013-04-16 13.28.28.jpg

2013-04-16 13.28.47.jpg

2013-04-16 13.30.38.jpg

Le cloitre

2013-04-16 13.31.49.jpg

 

_DSC0934_Modif19.jpg


Après un moment de silence , direction le bois de la Chaise

 

_DSC0952.jpg

 

2013-04-16 14.37.42.jpg

 

2013-04-16 14.38.59.jpg

 

2013-04-16 14.37.09.jpg

 

_DSC0975.jpg

Un repos bien mérité !

 

6d78d653.gif





Le Port du Bec

Dans un petit bus à 9 personnes nous sommes allés au port du Bec, avec notre prof , pour initiation à la photo.

 

2013-04-16 10.24.52.jpg

Où le port chinois, pourquoi port chinois ?car les pontons sont en bois comme en Chine

 

_DSC0881.jpg

 

_DSC0879.jpg

C'est un port ostreicole dans la baie de Bourgneuf situer sur le Dain, il est aussi un port de pêche

 

Le marais breton gagné sur la baie, fut le plus grand centre producteur de sel en France du XVe siècle au XVIIIe siècle. La baie fut le témoin de cette grande activité, comme au port du Collet où venaient s'approvisionner en sel gris les navires de la Hanse.

La prospérité des villes de la baie cessa au XVIIIe siècle lors du déclin de ce commerce, dû à l'envasement qui menaçait la navigation des gros navires.

Comme de nombreuses autres baies, l'envasement de celle-ci est toujours d'actualité, provoqué par la sédimentations des alluvions provenant en grande partie de la Loire, au nord.

Bourgneuf en Retz, Machecoul, Challans, Beauvoir-sur-Mer, étaient autrefois des ports de mer au bord de la baie de Bretagne. La ligne de l'ancien rivage se devine encore par la ligne de séparation entre le bocage et le marais, comme dans le marais poitevin.


Sous l'Ancien Régime, cette région fut le centre d'une contrebande importante opérée par les « coureurs de lune » qui trafiquaient faux tabac, sel, « vins de mer », eau-de-vie et indiennes, à pied, à cheval ou à bord de "chattes", essayant sans cesse d'échapper au contrôle des gabelous. Ce trafic sévit partout et toucha directement ou indirectement l'ensemble de la population.

La contrebande était principalement opérée depuis les îles : île de Bouin, île de Noirmoutier et île d'Yeu, accentué par la franchise insulaire.

 

_DSC0889.jpg

 

_DSC0875.jpg

 

_DSC0895.jpg

 

_DSC0906.jpg

 

2013-04-16 10.13.41.jpg

une vieille épave

 

2013-04-16 10.13.58.jpg

 

2013-04-16 10.14.40.jpg

Les plus anciennes éoliennes

 

2013-04-16 11.03.06.jpg

Les huitres au nettoyage dans cette machine

 

2013-04-16 10.58.21.jpg

 

2013-04-16 11.16.15.jpg

 

2013-04-16 11.08.09.jpg

Des rencontres

 

2013-04-16 11.13.44.jpg

 

2013-04-16 11.15.33.jpg

Des carlets

 

2013-04-16 11.16.58.jpg

 

2013-04-16 11.01.08.jpg

Nous quittons Boin pour Noirmoutier

 

_DSC0928_Modif18.jpg

La suite demain

Bonne journée

 

090908071548770634411334.jpg



 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique