logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/09/2013

Histoire pour rire

 

1186148_573035662754359_182541383_n.jpg


Comme ce matin ,le temps n'est pas à la joie,une petite histoire pour commencer

L'archevêque doit engager
 
un nouveau jardinier.
 
Le bedeau aimeraitbien donner la place à son copain Ahmed,
 
qui est au chômage, mais ilsait que l'archevêque est très strict sur un point :
 
tout le personnel doit être catholique.
 
Alors le bedeau a une idée.  "Ahmed, on va dire que tu t'es converti
 
il y a plusieurs années à la religion catholique.

 

 "Ti gentil, mais ci pas possible ! Moi, ji connais rien à tareligion catholique...
 
"Ne t'inquiète pas, Ahmed. Pour vérifier qu'un employé est un bon
 
chrétien, Monseigneur pose toujours les mêmes questions. Il va te
 
demander qui était la mère de Jésus, tu répondras : Marie."
 
"Qui étaitle père de Jésus, tu répondras : Joseph."
 
"Comment est mort Jésus, tu répondras : sur la croix."

 

"Arrête, ji m'rapellerai jamais tout ça !"
 
"Je te le répète, ne t'inquiète pas, j'ai pensé à tout.
 
Je marquerai  les réponses sur ta tondeuse à gazon, tu n'auras qu'à les lire."
 
Ahmed est engagé.
 
Et le premier jour, alors qu'il tond la pelouse,
 
l'archevêque s'approche de lui :

 
"Ah ! Vous êtes le nouveau jardinier.
 
Comment vous appelez-vous ?"

 


 
"Ahmed, m'sieur Monseigneur."

 


 
"Mais...vous n'êtes pas catholique ?"
 "Si, m'sieur Monseigneur. J'i m'suis converti."

 
"Comme c'est beau !
 
Voyons si vous êtes un bon chrétien."
 
Savez-vous comment s'appelait la mère de Jésus ?"

 
Ahmed se penche sur sa tondeuse.
 
"Marie."

 
"Et le père de Jésus ?"
 
Ahmed se repenche sur sa tondeuse.
 
"Joseph."

 
"Très bien. Et comment Jésus est-il mort ?"

 
Nouveau coup d'oeil sur l'engin.
 
"Sur la croix."

 


 
"Parfait !"

 
L'archevêque s'éloigne, satisfait.
 
Et puis, pour être vraiment certain que ce musulman
 
est devenu un bon chrétien, il revient sur ses pas.

 
"Pourriez-vous également me dire les noms des deux larrons
 
qui étaient de chaque côté de Jésus sur la croix ?"

 
Ahmed se penche sur sa tondeuse et relève la tête
 
avec un grand sourire.

 
"Black et Decker! "

7d818f8a.gif


 

 


 
 

 

27/09/2013

PORNIC

Il faisait tellement beau hier que nous sommes allés à Pornic

 

Située au bord de l'océan Atlantique, la ville est connue pour son château et son vieux port.

2013-09-24 09.47.08.jpg


Le château de Pornic a été bâti du XIIIe au XVe siècle, modifié au XIXe siècle. La partie la plus ancienne est la tour nord, qui est surmontée de machicoulis. Les bâtiments au centre de la forteresse ont été modifiés au XVe siècle, période à laquelle la tour sud est bâtie. Le château appartient successivement à Gilles de Rais, Jean V de Bretagne, et aux familles Coétivy, Gondy, Villeroy et Brie-Serrant. Il est racheté par les collectivités locales en 1824

2013-09-24 10.09.34.jpg

 

2013-09-24 10.13.15.jpg

 

2013-09-24 10.14.45.jpg

 

2013-09-24 10.15.14.jpg

 

2013-09-24 10.16.06.jpg

 

2013-09-24 10.08.53.jpg

 

2013-09-24 10.13.34.jpg

Elle veille sur le château

 

2013-09-24 10.02.56.jpg

 

2013-09-24 10.02.12.jpg

Le casino

 

2013-09-24 09.48.08.jpg

Il y a des personnages étranges au balcon

 

2013-09-24 10.20.17.jpg

Style de maisons

 

2013-09-24 10.29.53.jpg

L'église Sante-Marie de style gothique fin du XIX, elle était fermée cause travaux.

 

2013-09-24 10.27.57.jpg

 

2013-09-24 10.28.18.jpg

 

2013-09-24 10.29.05.jpg

 

2013-09-24 10.29.27.jpg

La minoterie

 

2013-09-24 10.58.02.jpg


Ses principales ressources sont, au début du XXIe siècle, le tourisme et les produits de la mer.


Pornic est également appréciée pour sa faïencerie


Maison familiale fondée depuis 1948, continuant une tradition vieille de 3 siècles. La Faïencerie reste une des dernières usines françaises à faire de la peinture à la main et, spécialisée dans la personnalisation des produits. Le produit phare reconnu sur la France entière étant le fameux bol prénom ""petits bretons""

 

1153492006100.jpg

 

1291387314101.jpg

Son golf de 18 trous

 

golf-pornic-boisee-386.jpg

Son centre de Thalassothérapie

 

2013-09-24 11.30.31.jpg

 

2013-09-24 11.21.47.jpg

La plage de la source avec ses carrelets

 

2013-09-24 11.28.58.jpg

 

2013-09-24 11.34.45.jpg

 

2013-09-24 11.37.31.jpg

 

2013-09-24 11.37.43.jpg

Une petite chapelle

 

2013-09-24 12.04.13.jpg

 

2013-09-24 12.02.31.jpg

 

2013-09-24 12.03.06.jpg

 

2013-09-24 12.03.27.jpg

 

2013-09-24 12.03.37.jpg

 

2013-09-24 13.48.04.jpg

Son port de plaisance

 

2013-09-24 13.49.06.jpg

 

2013-09-24 12.52.44.jpg

Pose déjeuner

Le port marée haute

 

2013-09-24 10.04.54.jpg


Le soir le port à marée basse

 

2013-09-24 13.56.11.jpg

 

1233497_147266428815714_727685147_n.jpg







 



25/09/2013

Poète

 

Jules Supervielle

Poète et écrivain franco-uruguayen né le 16 janvier 1884 et décédé le 17 mai 1960. Les grands espaces et l'océan de l'Uruguay lui laissent une impression de vide et d'isolement. De 1902 à 1906, Jules suit des études de lettres. Puis il s'installe à Paris après la première guerre mondiale et devient ami avec Michaux et Paulhan. Il écrit beaucoup de poésie pendant cette période. Supervielle retourne en Uruguay pendant la seconde guerre mondiale (1939-45). De retour en France à nouveau, il continue à écrire mais il est gêné par des problèmes de santé. Il meurt le 17 mai 1960, cinq ans après avoir reçu le grand prix de l'Académie française (en 1955).

Voilà quelques poésies.


 

Hommage à la vie

 

C’est beau d’avoir élu
Domicile vivant
Et de loger le temps
Dans un coeur continu,
Et d’avoir vu ses mains
Se poser sur le monde
Comme sur une pomme
Dans un petit jardin,
D’avoir aimé la terre,
La lune et le soleil,
Comme des familiers
Qui n’ont pas leurs pareils,
Et d’avoir confié
Le monde à sa mémoire
Comme un clair cavalier
A sa monture noire,
D’avoir donné visage
À ces mots : femme, enfants,
Et servi de rivage
À d’errants continents,
Et d’avoir atteint l’âme
À petits coups de rame
Pour ne l’effaroucher
D’une brusque approchée.
C’est beau d’avoir connu
L’ombre sous le feuillage
Et d’avoir senti l’âge
Ramper sur le corps nu,
Accompagné la peine
Du sang noir dans nos veines
Et doré son silence
De l’étoile Patience,
Et d’avoir tous ces mots
Qui bougent dans la tête,
De choisir les moins beaux
Pour leur faire un peu fête,
D’avoir senti la vie
Hâtive et mal aimée,
De l’avoir enfermée
Dans cette poésie.

 


 

La goutte de pluie

 

Je cherche une goutte de pluie
Qui vient de tomber dans la mer.
Dans sa rapide verticale
Elle luisait plus que les autres
Car seule entre les autres gouttes
Elle eut la force de comprendre
Que, très douce dans l’eau salée,
Elle allait se perdre à jamais.
Alors je cherche dans la mer
Et sur les vagues, alertées,
Je cherche pour faire plaisir
À ce fragile souvenir
Dont je suis seul dépositaire.
Mais j’ai beau faire, il est des choses
Où Dieu même ne peut plus rien
Malgré sa bonne volonté
Et l’assistance sans paroles
Du ciel, des vagues et de l’air.

CVT_Lenfant-de-la-haute-mer_2747.gif

cvt_Le-voleur-denfants_1456.jpeg

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique