logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/03/2011

Le Printemps

20 Mars le printemps

 


Premier sourire du printemps

Tandis qu'à leurs oeuvres perverses
Les hommes courent haletants,
Mars qui rit, malgré les averses,
Prépare en secret le printemps.

Pour les petites pâquerettes,
Sournoisement lorsque tout dort,
Il repasse des collerettes
Et cisèle des boutons d'or.

Dans le verger et dans la vigne,
Il s'en va, furtif perruquier,
Avec une houppe de cygne,
Poudrer à frimas l'amandier.

La nature au lit se repose ;
Lui descend au jardin désert,
Et lace les boutons de rose
Dans leur corset de velours vert.

Tout en composant des solfèges,
Qu'aux merles il siffle à mi-voix,
Il sème aux prés les perce-neiges
Et les violettes aux bois.

Sur le cresson de la fontaine
Où le cerf boit, l'oreille au guet,
De sa main cachée il égrène
Les grelots d'argent du muguet.

Sous l'herbe, pour que tu la cueilles,
Il met la fraise au teint vermeil,
Et te tresse un chapeau de feuilles
Pour te garantir du soleil.

Puis, lorsque sa besogne est faite,
Et que son règne va finir,
Au seuil d'avril tournant la tête,
Il dit : " Printemps, tu peux venir

 

poesie-printemps.jpg

08:30 Publié dans chanson | Lien permanent | Commentaires (8)

10/01/2011

Suite et fin des bonbons


J'espère qu'après cette dégustation, vous n'aurez pas une indigestion.

Les dragées de Verdun

Elles sont connues depuis l'Antiquité, on trempait les amandes dans du miel, puis sécher au soleil, il faut une journée pour l'enrobage de l'amande

Avola de Sicile fine, reçoit plus de 60 couches de sirop.On l'offre au mariage, baptême, c'est qu'elle était réputée pour combattre la stérilité.

image1627.jpg

Les Forestines de Bourges

Premier bonbon fourré, inventé par georges Forest en 1879 , sucre satiné, garni de praline au chocolat.

forestines.jpg

Les Jacquelines de Dijon

Elles rappellent les automates de l'église Notre Dame, offert par le duc de Bourgogne Philippe le Hardi 1382 et que les Dijonnais appellent Jacquemart et Jacqueline, glaçages rose au coeur praliné jaune recouvrant de la nougatine et cassis fourré de pâte d'amande.

9fa54cb4767b096947e78a23293a3f6c.jpg

Les Negus de Nevers

En 1901, l'empereur d'Abyssinie, le Négus, vint en visite officiel à Nevers.

Petit carré de chocolat plongé dans du caramel.

5b37c7cd.jpg

Son petit frère l'Abyssin caramel au café

Les Chuques du Nord

En 1887, un confiseur de Douai, versa sur du caramel un reste de café à la chicorée, après refroidissement, il s'aperçut que le coeur était resté tendre. Il emballa ses bonbons dans un papier rayé rouge et blanc aux couleur des Géants des Flandres.

d1382i35649h123714.jpg
chuques.jpg

Les Cocons de Lyon

Crée en 1953 par Jean Auberger, en hommage à la soie, richesse de la ville, c'est un bonbon de pâte d'amande, fourré d'un praliné à la noisette, parfumé au curaçao, semblable a  un cocon de ver à soie

20101218_230151.jpg

Le Cotignac d'Orléans

Dans sa boîte ronde en épicéa qui s'appelle " La friponne " à l'effigie de Jeanne d'Arc.

Pâte de coing, dont raffolaient les filles de Louis XV

bonbons-confiseries-france-L-RnIn_I.jpeg
IMG_00591-300x300.png

Après cette orgie de sucrerie que choisir !!!!!!!!!




 

 

 


 


 

 

15:24 Publié dans chanson | Lien permanent | Commentaires (12)

09/01/2011

Suite de la ronde des Bonbons

Les Marrons glaçés de l'Ardèche

Appréciés à la cour de LouisXIV, ces fruits étaient la base de la nourriture de cette région

800px-Marrons_glacés.jpg
enseigne.jpg

En 1882, l'ingénieur Clément Faugier met au point une méthode de production industrielle des marrons glacés, permettant à cette friandise de se populariser. Trois ans plus tard, Clément Faugier a l'idée de récupérer les marrons glacés accidentellement brisés pour en faire une préparation qui le rendra célèbre, la crème de marrons de l'Ardèche.

boite_creme.jpg

Les Praslines de Montargis

Nées en 1662, elles portent le nom, du duc de Choiseul comte de Plessis-Praslin.

Sucre brun fonçé, bosselé recouvrant une amande

430_imgL_171209_221527.jpg
430_imgL_171209_221437.jpg
ID197.jpg

 

Le Mentchikov de Chartres

Par Daumesnil créé en 1893, en même temps que les emprunts Russes.

Coeur  de chocolat recouvert de meringue Suisse

IMG_1743.png

Le Quernon d'Ardoise d'Angers

Nougatine enrobée de chocolat bleu, ressemblant à un morceau (quernon) d'ardoise qui recouvre les toits.

14c.jpg
quernon ardoise.jpg

La Réglisse d'Uzès

Est issue de la racine d'une plante utilisée pour ses propriétés médicinales, depuis 1862, la marque Zan, était synonyme de friandises en réglisse.

b56a97a3.gifzan (36).jpg

La grisette de Montpellier


La Grisette se situe dans la filiation des préparations des apothicaires montpelliérains, faite, depuis le Moyen Âge, à partir de la réglisse ou du miel, éléments des médecines antiques et arabes, à qui l’on reconnaissait des vertus thérapeutiques.

D'après la légende, au XIIe siècle les commerçants du quartier de Notre-Dame-des-Tables utilisaient les grisettes comme monnaie d'échange pour faire l'appoint lors des transactions avec les nombreux pèlerins allant à Saint-Jacques-de-Compostelle par le Camin Roumieu. Ses arômes accompagnaient et réconfortaient la longue marche de ces pèlerins.

 

220px-Affiche_grisettes_Montpellier.jpg
800px-Grisettes.JPG

Le Touron Basque et Catalan

Pâte d'amandes faîte au miel et garnie de pistaches ou de fruits confits, sans oublier le rouge et vert du drapeau Basque

 

tourons.jpg

Les violettes de Toulouse

Cristallisées sont connues depuis le XVIIème

Présentées dans un carton à chapeau

 

bonbons-confiseries-france-L-Ld7ScD.jpeg
83-138.jpg
800px-BonbonsViolette.jpg

Le sucre de pommes de Rouen

Né au milieu du XVIème, bonbon de sucre cuit parfumé à l'essence naturelle de pomme, enveloppé de papier orné des monuments de Rouen

bonbons-confiseries-france-L-Fuaehc.jpeg
SucredepommeBarnier.jpg

Le Nougat de Montélimar

Apparaît au moyen-Age, à base de noix, miel, sucre, des blancs d'oeufs, des amandes et des pistaches

430_imgM_031209_104850.jpg

 

430_imgL_031209_110159.jpg
430_imgL_031209_110207.jpg

Les papillotes de Lyon

Elles sont nées, il y a 150 ans chez le confiseur Papillot, il avait surpris son commis qui dérobait des chocolats et les offrait à sa belle enveloppés dans un billet doux, l'idée fut d'emballé dans du papier multicolore frangé aux extrémités, à l'intérieur , des messages amusants , et des pétards, composées de pâte de fruits, fondants et chocolats à la crème.

prod_photo1_11322_1216366156.jpg

Les Pastilles du mineur

Nées dans le Nord, pour remplacer la cigarette au fond des puits, eucalyptus, menthol et anis, sont appréciés des bronches.

430_imgL_111209_094531.jpg
430_imgL_111209_094554.jpg

Les Pastilles de Vichy

En 1825 un pharmacien produisit des pastilles extraits de sels minéraux de l'eau thermale, sucre, arôme naturels de menthe ou d'anis

100_6098.jpg
800px-IMG_1813.jpg

Les Pâtes de fruits d'Auvergne

Tradition vieille de cinq siècles, la cuisson au sucre était un moyen de conservation de la pâte restant après la fabrication des gelées

bonbons-confiseries-france-L-aFW2LC.jpeg

Les Niniches de Quiberon


Cette petite sucette ronde toute en longueur, fabriquée par la maison Audebert - L'Armorine depuis 1946, à Quiberon


La Niniche revêt une cinquantaine de parfums différents, allant des caramels les plus variés aux multiples saveurs naturelles de fruits

430_imgL_090110_174911.jpg
430_imgL_090110_174947.jpg


 


 

 

 







09:50 Publié dans chanson | Lien permanent | Commentaires (8)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique