logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/04/2010

Histoire de VIE

 

Un jour, un homme revenant du travail très tard, fatigué et agacé trouva son fils de 5 ans, à l’entrée de la porte.
"Papa, je peux te poser une question?"
"Qu'est-ce que c'est?" répondit l’homme.
"Papa, combien tu gagnes par heure? "
"Ce n’est pas ton problème ... Pourquoi une question pareille?" répondit l’homme, d’une façon agressive.
"Je veux juste savoir. S ' il te plaît combien tu gagnes par heure?"
"Tu sais quoi? .. Je gagne  12 €  par heure !"
"Ah ..." répondit le garçon, avec sa tête vers le bas. "Papa, prête-moi seulement 6 € ..."
Le père était furieux, "C ' est pour cette raison que tu demandais cela ? ....

Penses-tu que c’est comme ça que tu peux obtenir de l’argent pour acheter des jouets? Vite au lit dans ta chambre.
Je travaille durement chaque jour pour de tels enfantillages ?"
Le garçon restant silencieux, entre dans sa chambre et ferme la porte..
L’homme assis devient de plus en plus nerveux sur les questions de l’enfant. Comment ose-t-il poser ce genre de questions juste pour gagner de l'argent ?
Une heure plus tard, l'homme se ressaisit et se dit : Peut-être qu’il avait vraiment besoin d'acheter quelque chose avec ces 6 € et après tout ce n’est pas dans ses habitudes. L’homme alla à la chambre du gamin et ouvrit la porte
"Tu dors, mon fils?" demanda l’homme ...
"Non papa, je suis éveillé" , répondit le gamin ...
"Je pense que j 'ai été trop dur avec toi mon fils...
J 'ai eu une journée très dure, à tel enseigne que je me suis déchargé sur toi. Voici les 6 € que tu as demandé."
Le petit tout souriant s'écria .... "Oh, merci papa!"
L’homme a vu que le gamin avait déjà de l'argent, et commença à se fâcher de nouveau.
Le garçon comptait son argent doucement, puis regarda son père.
"Pourquoi voulais-tu plus d'argent si tu en avais déjà?"
"Papa, c'est  parce que je n'en avais pas assez.", répondit le gamin.
"Papa, maintenant j’ai 12 €. Puis-je acheter une heure de ton temps? ... S'il te plaît, arrives demain une heure avant à la maison ...
J 'aimerais dîner avec toi."
Le père a été brisé. Il a mis ses bras autour de l’enfant et a demandé pardon...

C'est juste un petit rappel à tous ceux qui travaillent dur dans la vie. Nous ne devons pas la laisser filer entre les doigts sans avoir passé un temps, ou une  partie de ce temps avec ceux qui en ont vraiment le besoin, ceux qui sont proches de notre cœur. N'oubliez pas de partager ces 12 € (la valeur de votre temps) avec quelqu'un que vous aimez.
Si on meurt demain, la société pour laquelle nous travaillons, pourrait facilement nous remplacer dans les prochaines heures. Mais la famille et les amis que nous avons laissés derrière sentiront la perte pour le reste de leur vie .....

 

Bonne journée

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

13:30 Publié dans HISTOIRE | Lien permanent | Commentaires (7)

20/02/2010

LES CHATS

Pour faire suite à la note de Françoise sur les chats

Quelques photos et  vidéos

100_5082.jpg
100_4506.jpg
humourfrghjk005.jpg
animauxsxv003.jpg

CDV-yeux de chat.pps

100_3536.jpg
090103.jpg

10:54 Publié dans HISTOIRE | Lien permanent | Commentaires (6)

15/02/2010

HISTOIRE A MEDITER

 

A MEDITER !

 


L’histoire des deux cailloux


Il y avait une fois dans un village un fermier sans le sou qui devait rembourser une importante somme d’argent à un vieil homme très laid. Comme le fermier avait une fort jolie fille qui plaisait beaucoup au vieux prêteur, ce dernier proposa un marché.


Il dit qu’il effacerait la dette du fermier s’il pouvait marier sa fille. Le fermier et sa fille furent tous deux horrifiés par cette proposition. Alors le vieux prêteur ratoureux suggéra que le hasard détermine l’issue de la proposition. Il leur dit qu’il mettrait un caillou blanc et un caillou noir dans un sac d’argent vide, et que la fille aurait à puiser, à l’aveuglette, un des deux cailloux du sac.


1) si elle puise le caillou noir, elle devient son épouse et la dette de son père  est effacée


2) si elle puise le caillou blanc, elle n’a pas à l’épouser et la dette du père est  également annulée


3) si elle refuse de piger un caillou, son père est jeté en prison


Cette discussion avait lieu sur le chemin devant la maison du fermier, et le sol était jonché de cailloux. Tout en continuant de parler, le vieux monsieur laid se pencha pour ramasser les deux cailloux. Comme il les ramassait, la jeune fille, qui avait l’œil vif, remarqua qu’il avait ramassé deux cailloux noirs et qu’il les avait mis dans le sac. Mais elle ne dit rien. Puis le vieux prêteur demanda à la jeune fille de puiser dans le sac.


Imaginez un instant ce que vous auriez fait si vous aviez été là. Qu’auriez-vous conseillé à la jeune fille de faire?


Si on analyse bien, il y a 3 possibilités :


1) la fille devrait refuser de puiser un caillou


2) la fille devrait sortir les deux cailloux noirs du sac, montrant que le vieux  a triché


3) la fille devrait puiser le caillou noir et se sacrifier en mariant le vieux pour  épargner l’emprisonnement à son père


Prenez un moment pour réfléchir à cette situation. Cette histoire a pour but de vous faire apprécier la différence entre la pensée logique et la pensée dite “latérale”. Le dilemme de la jeune fille ne peut pas être résolu de façon équitable par la pensée logique traditionnelle. Pensez aux conséquences de chacune des trois options possibles. Alors, qu’auriez-vous fait?


Bien voici ce que la jeune fille fit :


Elle puisa dans le sac et en sortit un caillou qu’elle échappa aussitôt par terre, gauchement, sans qu’on ait pu le voir, et il se confondit spontanément avec la multitude des autres cailloux sur le sol.


Ah! ce que je peux être maladroite, s’exclama la jeune fille. Mais qu’importe, si je sors du sac le caillou qui reste, on verra bien lequel j’avais puisè en premier!


Puisque le caillou restant était noir, le premier caillou pigé ne pouvait qu’être blanc. Et comme le vieux prêteur n’osa pas avouer sa malhonnêteté, la jeune fille transforma une situation qui semblait impossible en un dénouement fort avantageux. Très intelligente et rusée la fille !


La morale de cette histoire :


Il existe une solution pour la plupart des problèmes complexes. C’est juste qu’on ne sait pas toujours regarder les choses sous le bon angle.


Puisse votre semaine être remplie de pensées positives et de sages décisions.

100_6530.jpg

 

 


21:57 Publié dans HISTOIRE | Lien permanent | Commentaires (10)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique