logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/10/2012

Une journée de vacance

Ce matin nous avons décidés avec ma soeur d'aller au ramassage des coquillages.

 

P1060606.JPG

IMG_0923.jpeg

 

IMG_0922.jpeg

La terre est basse

 

P1060608.JPG


La mer a déposé
Sur le rivage
Un joli coquillage,
La mer a déposé
Un coquillage
Aux reflets bleutés.
- Il chante les flots bleus
Sur le rivage
Ce joli coquillage,
Il chante les flots bleus
Et le grand vent pour tous ceux
Qui rêvent à eux.
- C’est moi qui l’ai trouvé
Sur le rivage
Ce joli coquillage,
C’est moi qui l’ai trouvé
Devinez donc où il est
Car je l’ai caché.


André et ma soeur Nicole sont tombés  dans la vase,

 

P1060607.JPG

Une bonne partie de rigolade

 

P1060613.JPG

L'après midi balade pour nous , pêche pour André

 

P1060614.JPG

 

P1060615.JPG

 

P1060624.JPG

La pointe du Raz est un cap rocheux, sa forme de proue s'avançant dans la mer d'Iroise, avec une différence de niveau de 72 mètres.

 

P1060616.JPG

 

P1060625.JPG



Depuis l'Antiquité, le passage entre la pointe du Raz et l'île de Sein, appelé le Raz de Sein, était réputé comme très dangereux pour la navigation et plus particulièrement, la nuit et à la mauvaise saison, en raison de la violence de ses courants marins. C'est pourquoi le phare de la pointe et le phare de l'île furent bâtis dès que les progrès réalisés, durant le premier tiers du XIXe siècle dans les moyens d'éclairage et les équipements optiques, le permirent.

P1060625.JPG

A 8kms au loin l'ile de Sein avec son phare


Un phare de premier ordre à feu fixe au Bec du Raz de 18 m de hauteur en 1839 et allumé en même temps que celui de l'île de Sein.Il fut éteint en 1887,remplaé par le phare habité de la Vieille.


 

P1060617.JPG

 

P1060618.JPG

 

P1060620.JPG

 

450px-Notre-Dame_des_Naufragés_C_Godebski_260607_06.jpg

Notre Dame des Naufragés,sculptée par Cyprian Godebski

 

800px-La_vieille_&_la_plate_(2).jpg


Photo taken by Remi Jouan

Phare de la vieille et la tourelle de la Plate, devant la pointe du Raz

 

P1060630.JPG

Toutes les deux à la pointe

 

P1060631.JPG

 

P1060621.JPG

Bateau au large

 

phares019.gif





 





11/10/2012

BROUAGE

Par une belle journée nous sommes allés déjeuner à Marennes avec les enfants, nous prenons au passage nos fleuristes

 

389538_2094814976073_286081877_n.jpg

Au retour nous avons décidés d'aller visiter Brouage

Brouage fut fondée en 1555 par Jacques de Pons,

 

P1050062.JPG


place forte du 17 ème siècle , c'est la patrie de Samuel Champlain fondateur du Québec en 1608 et naquit en 1570  arsenal de Richelieu et résidence de Marie Mancini,amour de jeunesse de Louis XIV.

 

P1050087.JPG

Remparts d'un carré de 400 mètres de côtés

Il fut un port actif ,4.000 habitants produisaient le sel, dans l'arsenal crée par le cardinal,en 1627 et il y avait des forges,

 

P1050082.JPG

 

P1050086.JPG

 

P1050059.JPG


caserne, hôpital et poudrière.

 

P1050079.JPG

 

P1050077.JPG

 

P1050075.JPG

 

P1050081.JPG

 

P1050078.JPG

 

P1050090.JPG

 

P1050097.JPG

 

P1050088.JPG



Les 19 échauguettes sont intactes, le port souterrain n'accueille plus de navires

 

P1050083.JPG

 

P1050084.JPG

 

P1050085.JPG

 

P1050072.JPG

 

P1050065.JPG

 

P1050068.JPG

 

P1050069.JPG

Repos des guerriers, mes gendres , mes filles, Vincent et mon chéri.

 

P1050064.JPG

 

P1050060.JPG

 

P1050053.JPG

 

P1050071.JPG

 

 

 

P1050070.JPG


Brouage était la "plaque tournante" où militaires, corsaires et marchands venaient se ravitailler, commercer avant de s'en retourner vers des contrées lointaines...

P1050096.JPG

Après une bonne marche arrêt pressant , pas facile de trouver des wc, une flèche!!

 

P1050091.JPG

 

P1050092.JPG

De la place pour tout le monde, pas besoin de tenir la porte.

promenade dans la rue principale

 

P1050058.JPG

 

P1050057.JPG

 

P1050061.JPG

Et plus sérieux l'église .

 

P1050054.JPG

Fermée , pour rénovation

 

P1050055.JPG

 

P1050056.JPG

Bonne nuit.

ATT1.gif


.

 

 





 

.




08/10/2012

LOCRONAN

Locronan est une commune du Finistère, Bretagne

 

Le site de Locronan est un ancien haut lieu du culte druidique

P1060416.JPG

 

P1060347.JPG


La place, dotée en son centre de l'ancien puits communal, longtemps seule source d'eau potable de la cité, prend toute sa dimension chaque deuxième dimanche de juillet lors des Troménies, mais encore plus toutes les six années lors de la Grande Troménie (la dernière a eu lieu en 2007, la prochaine en 2013). La place est bordée de 14 maisons en granit qui composent un ensemble architectural remarquable, témoignant de la richesse des marchands de toile et autres notables qui les firent édifier aux XVIIe siècle et XVIIIe siècle dont le Bureau des toiles et l'hôtel de la Compagnie des Indes. L'actuelle rue Moal était la rue des tisserands.


P1060450.JPG


 

P1060386.JPG

 

P1060322.JPG

 

P1060345.JPG

 

P1060349.JPG

 

P1060380.JPG

 

P1060383.JPG

 

P1060384.JPG

 

P1060408.JPG

Dans cette crêperie André a déguster ?

 

P1060407.JPG

Ses fameuses tartines Bretonne Belge!!

 

 
 
 

P1060327.JPG

P1060330.JPG

 

P1060333.JPG

entrée sur le côté

 

P1060329.JPG

 

RP1060360.JPG

P1060354.JPG

Le baptistère, une cuve armoriée avec déversoir extérieur.

P1060358.JPG

P1060359.JPG

P1060361.JPG

P1060362.JPG

P1060363.JPG

P1060368.JPG

P1060369.JPG

La descente de Croix ciselé dans le granit polychrome du XVI ème siècle

Bas- reliefs en Kersanton

P1060375.JPG

P1060378.JPG

Saint-Michel terrasse le drago et présente les "Armes des trépassés"dans les balances de la justice divine XVème

 

P1060365.JPG

Autel de Saint-Eutrope, évèque de Saintes

P1060357.JPG

P1060356.JPG

La chaire 1707, sculptée par Louis Bariou,menuisier à Quimper.

Histoire de Saint Ronan en dix médaillons

800px-Locronan_004_Eglise_Saint-Ronan_Chaire_Vie_de_saint_Ronan.JPG

800px-Locronan_005_Eglise_Saint-Ronan_chaire_vie_de_saint_Ronan.JPG

800px-Locronan_006_Eglise_Saint-Ronan_Chaire_Vie_de_saint_Ronan.JPG

800px-Locronan_008_Eglise_Saint-Ronan_Chaire_Vie_de_saint_Ronan.JPG

800px-Locronan_009_Eglise_Saint-Ronan_Chaire_Vie_de_saint_Ronan.JPG

Les photos des médaillons sont de Moreau Henry sur wikipédia

 

La chapelle du Penity est sur l'emplacement de l'église primitive où se trouve le tombeau de Saint Ronan,monument en lave  de Kersanton , 1485 par Pierre Le goaraguer maître d'oeuvre de la cathédrale de Qimper

P1060372.JPG

P1060370.JPG

P1060371.JPG

P1060373.JPG

 

 

P1060374.JPG

Ronan naquit en Irlande au VIe siècle de parents païens. Débarqué au pays de Léon, il vécut d'abord à Saint-Renan. Un jour un ange lui apparut et lui ordonna pour sauver son âme d'aller habiter en Cornouaille et il s'installa non loin du bourg actuel de Locronan, qui a porté le nom de Saint-René-du-Bois. Il aurait vécu un temps Saint-René (francisation de Saint-Ronan), commune actuelle d'Hillion, dans le département des Côtes-d'Armor, entre Lamballe et Saint-Brieuc où il serait mort, mais sa dépouille aurait été ramenée à Locronan (Finistère) où se trouve son tombeau.

Lorsqu'il vivait près de Locronan, il vit surgir un loup tenant dans sa gueule un mouton et poursuivi par un homme pleurant de douleur. Ronan le prit en pitié et pria Dieu de sauver le mouton. Aussitôt le mouton se retrouva aux pieds de Ronan et du propriétaire. Le propriétaire alla souvent voir Ronan ensuite pour qu'il lui parle de Dieu. Mais sa femme, Kében, injuria Ronan et l'accusa d'avoir ensorcelé sa famille. Elle lui demanda de ne plus les voir sans quoi elle le châtierait. Elle ourdit un plan. Elle alla voir le roi Gradlon. Elle accusa Ronan d'avoir tué sa fille et de se transformer en loup. Le roi ordonna alors d'enfermer Ronan à Quimper. Puis on l'attacha à un arbre et on lâcha sur lui deux chiens sauvages et affamés. Sans s'émouvoir, Ronan fit un signe de croix sur son cœur. Aussitôt les chiens s'enfuirent.

Voyant ce miracle, le roi demanda à Ronan ce qu'il voulait étant donné que visiblement Dieu l'accompagnait. Il demanda la grâce pour Kében, sa fille n'était pas morte mais elle l'avait enfermée dans un coffre. On alla voir le coffre et on y trouva le cadavre de l'enfant qui avait fini par succomber. Ronan la ressuscita. Le roi et ses gardes se mirent à genoux et demandèrent pardon à Ronan. Ce dernier retourna dans sa maison et vécut en ermite le reste de sa vie.

Après sa mort, pour savoir où l'enterrer, l'on mit donc son cercueil sur une charrette tirée par deux bœufs, et on les laissa aller. Sur le chemin la charrette rencontra Kében, qui lavait des vêtements, elle en profita pour se moquer du saint. Alors la terre s'ouvrit et aspira Kében dans les flammes et la fumée dans un lieu désormais dénommé « la tombe de Kében ». Peu après les bœufs arrivèrent à un endroit et ne voulurent plus en bouger, c'est là que Ronan fut enterré

Calvaire et tombe au cimetière

 

P1060335.JPG

 

P1060338.JPG

 

P1060339.JPG

Demain la chapelle de Notre-Dame-de-Bonne Nouvelle


 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique